Au nom du père, l’intention

Tout a commencé avec cette couverture d’un magazine dans la maison de la presse du coin de la rue :
Quel père êtes-vous ?

Cette question, Renaud Borderie, artiste du Collectif, ne se l’était jamais vraiment posée.
Alors qu’il ne se voyait pas avec des enfants, il en avait déjà trois.
Et en se posant la question, il ne parvenait pas à trouver de réponses.
Cette question était pourtant essentielle, primordiale. Question qu’il a eu envie de poser autour de lui.

Qu’est-ce que c’est d’être père ?

« Je suis parti en voyage au cœur de la paternité, des paternités, de la mienne. Je pose la question, dès que je peux, à tous ceux que je rencontre (proches ou pas du tout, femmes, hommes, enfants…), dans tous les endroits que je fréquente. » Renaud Borderie

Une quête. Afin non seulement de tenter de trouver des réponses à cette question mais également de la partager avec tous ceux, toutes celles qui accepteraient de lui donner un peu de leur temps.

« Ce qui m’intéresse, ce qui me porte, ce n’est pas la théorie, cette parole désincarnée de spécialistes, non, ce que je veux, c’est me confronter à l’intimité, que ceux qui acceptent de me répondre le fassent franchement, sincèrement, m’approcher au plus près de la vérité, leurs vérités. Parce qu’il m’est si difficile moi-même de répondre à cette question. »

Notes, portraits, histoires, anecdotes, rencontres, expériences, partages, images, sons, textes, impressions, faits-divers… Cette collecte, Renaud a eu le désir de la partager, d’en faire une création : Au nom du père, le spectacle. 

« Un récit de voyage au cœur de la paternité, nourri par l’intimité, celle de tous ceux et toutes celles qui auront accepté de me consacrer un peu de leur vie, la mienne également. Parce que les réponses à cette question me permettront d’y répondre moi-même. D’approcher ma vérité. Et puis aussi parce que je sens que s’il y a une bien question qui me lie véritablement à eux, c’est celle-ci. »

Et après ?

« La création ne sera jamais vraiment finie, toujours en mouvement tant que d’autres liens se noueront, d’autres rencontres se feront. Cette question, nous irons la poser ailleurs, sur d’autres territoires, dans d’autres villes et villages, à l’étranger aussi. Les réponses récoltées enrichiront, se confronteront à celles déjà obtenues. »

Voir aussi :
Le processus de création
Le spectacle
La web série